réflexions grenouille

Publié le 5 avril, 2017 | par Loulou De Gueyo

0

Le principe de la grenouille dans la marmite d’eau

Imaginez une marmite remplie d’eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite. L’eau se chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température commence à grimper. L’eau est chaude. C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille ; ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant. L’eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température de l’eau va ainsi monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s’être extraite de la marmite. (source)
Mais posons-nous deux questions:
1- Qu’est-ce qui a tué la grenouille ?
2- Pourquoi la grenouille est-elle morte ?
Évidemment la réponse à la première question est facile. C’est l’eau bouillante qui a tué la grenouille. Mais c’est la réponse de la deuxième question qui doit attirer notre attention le plus.
La grenouille est morte parce qu’elle a choisi de rester dans une situation qui la détruisait tout doucement et qu’elle n’a pas décidé de sortir de là quand elle avait encore la force pour le faire.
La leçon à retenir de cette analogie est que dans la vie nous apprenons à nous accommoder à des personnes ainsi qu’à certaines situations. Mais il nous faut aussi reconnaître quand une situation devient préjudiciable pour nous pour en sortir. Aussi pénible que cela puisse être, il y a des moments où il faut faire face aux réalités de nos situations et prendre les décisions appropriées.
Il est important de comprendre que des personnes dans votre vie vous exploiterons physiquement, émotionnellement,financièrement, spirituellement et mentalement aussi longtemps que vous le leur permettrez.
Si vous voyez que c’est votre cas actuellement; alors vous devez sauter de la marmite pendant que vous avez la force.




Laisser un commentaire

Vers le haut ↑